Temps

 

 

ARRÊT SUR IMAGE

 

L’horloge a préféré, sa jeunesse perdue,

Laisser passer le temps, sans bouger ses aiguilles,

Colombages usés, sont comme des béquilles,

Où les heures s’appuient, sur un bois vermoulu.

 

Sur sa face abîmée, rongée par un mal-être,

Aucun signe de vie, même plus un tic-tac,

Dites-lui Ô combien, le charme reste intact,

Lorsqu’on ne cherche pas, à tout prix le paraître.

 

Que peut lui rappeler, cet arrêt sur image ?

Sur cette heure précise, en guise de visage,

Où est passé le temps, où elle avait la force,

 

D’accepter de vieillir, ne voir que les fenêtres,

Qu’elle oublie aujourd’hui, quand le soleil amorce,

Sourire sur son cœur, pour la faire renaître.

 

-&-&-&-

                                                                 Cathy, le 18 Avril 2014 ©

Pour la communauté “Les Passeurs de mots”.

“Que vous inspire cette photo ?”

 

 

 

 

 

 

 

  

PARTITION DE L’ESPOIR

 

Depuis longues années, il battait en silence,

Son souffle caressant, l’espoir d’un souvenir,

Fort et faible à la fois, mon cœur et ses soupirs,

Sur violon jouait, notes des résurgences.

 

Une chanson d’amour, placée sur partition,

Honorée de couplets, qu’une petite fille,

Inventait de ses mots, car le temps qui défile,

N’a jamais effacé, lancinantes questions.

 

Mais un nom quelquefois, enjolive la gamme,

Trace d’une famille, en modifie la trame,

Je savais seulement, ma mère musicienne,

 

Notes noires soudain, aux blanches cèdent place,

Elle m’a envoyé, d’une main magicienne,

Partition de l’espoir, comme une dédicace.

 

-&-&-&-

                                                            Cathy, le 16 Avril 2014 ©

Il est maintenant certain que mon mari a bien retrouvé trace de la famille de ma maman. Les contacts engagés avec mon cousin depuis dimanche, m’ont permis de savoir que sa maman a bien connu ma mère. Une rencontre est envisagée. Voilà cinquante ans que j’attendais cela “en secret”…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MON MESSAGE D’AVRIL

 

Pour toi je redeviens, chaque année une enfant,

Pour toi je vais cueillir, les fleurs de ce printemps,

Pour toi j’ai des pensées, qui emplissent mon cœur,

Depuis toujours empreintes, de la même ferveur.

 

Des pulsions m’habitent, puis elles se réveillent,

En cette mi-Avril et de ton long sommeil,

J’aimerais te sortir, rattraper les années,

Te serrer, t’embrasser, t’écouter, te parler.

 

Car même si je sens, près de moi ta présence,

Rien ne vient remplacer, vide de ton absence,

Tes signes je perçois, apaisant ma douleur,

Venant, telles des ondes, m’apporter ta chaleur.

 

Comme toi tu chantais, j’ai écrit aujourd’hui,

L’amour que j’ai pour toi, en mon coeur enfoui,

Je ne t’ai pas connue, mais sais depuis longtemps,

Que tu m’aides, Maman, à vivre le présent.

 

-&-&-&-

                                                                  Cathy, le 13 Avril ©

Ma maman est décédée le 13 Avril 1964. Et c’est aujourd’hui que mon mari a retrouvé trace d’un membre de ma famille suite aux recherches qu’il effectue en matière de généalogie. Il s’agit d’un lointain cousin issu de la branche de mon grand-père maternel. Celui-ci porte curieusement le prénom de mon fils aîné… Je n’ai jamais cru au hasard.

     (Tableau de Donald ZOLAN – offert par “Cronin” – Corinne)

 

 

 

 

 

 

 

 

PLUME CHRYSALIDE

 

Ce jour aussi léger, que belle chrysalide,

D’un souffle a balayé, les poussières du temps,

Assaini mon esprit et frénétiquement,

Ma plume s’est sentie, ce matin plus solide.

 

Elle a saisi enfin, toutes pages cachées,

D’un livre refermé, sur un jour sans lumière,

Réouvert aujourd’hui, lavé de ses poussières,

Belles illustrations, dévoilent leurs secrets.

 

Je ne maîtrise plus, les joyeux tourbillons,

Sur la nouvelle feuille et ses mots au présent,

Plume mène la danse, emportée par l’élan,

Comme près d’une fleur, voltige un papillon.

 

 Un livre s’est ouvert, sur de plus douces pages,

L’encre plus colorée, y dépose un sourire,

Tel un lever du jour, venu pour réjouir,

L’esprit qui a reçu, de la vie un message.

 

-&-&-&-

                                                           Cathy, le 2 Mars 2014 ©

Le soleil est présent aujourd’hui. Qu’il le soit en vos cœurs aussi.

J’étais absente samedi, je passe vous lire tout à l’heure.

Amitiés à toutes et à tous.

 

 

 

 

 

 

 

 

  

CONFIDENCES D’UN SOIR

 

Je ne maîtrise plus, le temps qui va trop vite,

En quelques mots vers vous, mon cœur se précipite,

Même si je suis lasse et usée sous le poids,

Des contraintes venues, qui s’imposent à moi,

 

La poésie me manque et rimes se bousculent,

Mais page reste blanche en ce doux crépuscule,

Propice, si souvent, au coucher de mes mots,

Il me faut un instant, laisser plume au repos.

 

Emotions peut-être, en sont les responsables,

L’énergie déployée, qui fut inévitable,

Pourquoi les agendas, restent vides longtemps,

Et soudain se remplissent, aussi avidement ?

 

Ce poème sera, certainement plus sage,

Plutôt que vous offrir, incohérent partage,

Mes lectures chez vous et réponses hâtives,

Car je me veux fidèle, surtout très attentive.

 

-&-&-&-

                                                            Cathy, le 19 Février 2014 ©

Certaines obligations  m’amènent à m’absenter de la blogosphère quelques jours.

Je serai plus disponible à compter de dimanche.

Soyez toutefois assurés de ma très sincère amitié.

Douce fin de semaine à vous toutes et tous, et grand merci pour votre fidélité.

Bisous,

Cathy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES HUMEURS DE LA LUNE

 

Sur l’horloge du temps, les astres vont et viennent,

Selon calendrier, qui leur dicte les heures,

Mais la lune, souvent, affiche ses humeurs,

Décidant de sa forme, et qu’à cela ne tienne,

 

Elle adule la nuit, qui la met en valeur,

Les poètes, courtise en exhibant ses phases,

Les voici tous amants, leur plume avec emphase,

Occultant ses caprices, laisse parler leur cœur.

 

De cette séductrice, je suis aussi la proie,

Elle n’a guère peur, et fait monter en moi,

Soudaine pression, lorsqu’elle se veut ronde,

 

Je ne sais cependant, l’ignorer, c’est ainsi,

Toujours elle m’inspire, et en quelques secondes,

Humeurs de cette muse, j’ai pardonnées aussi.

 

-&-&-&-

 

                                             Cathy, le 17 Janvier 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

ravineasy4

 

 

L’EGERIE DE MA PLUME

 

S’étiolent tous mes mots, comme l’effritement,

D’un mur où je puisais, ressources bienfaitrices,

Mais passent les saisons, laissant des cicatrices,

Sur mon puits de verdure, et son vide naissant.

 

J’étais seule, je crois, à lire en son feuillage,

A entendre sa voix, en connaître le sens,

Il était mon ami, et jamais une offense,

N’était née de son cœur, au sublime langage.

 

L’automne a eu raison, d’un lieu intarissable,

Perdant de sa superbe, accusant aujourd’hui,

Le temps d’avoir volé, ce qui faisait de lui,

L’égérie de ma plume, aujourd’hui vulnérable.

 

-&-&-&-

                                                         Cathy, le 10 Novembre 2013 ©

(J’évoque ici les arbres que je vois depuis mon bureau)

 

 

 

 

bullesfemmemarie

 

A L’EAU DE MA SOURCE

 

Aléas de la vie, chemins jonchés de ronces,

Les griffes que l’on garde, des traces des épines,

Avec le temps guérissent, mais sans que l’on renonce,

A nos forces garder, face aux âmes mesquines.

 

Il nous faut préserver, nos meilleures ressources,

Sans aucune rancune, et courage quand même,

En respectant chacun, puiser l’eau à sa source,

Apprendre à avancer, surtout s’aimer soi-même.

 

Les leçons que l’on tire, des plus mauvais instants,

Fournissent à l’égo, la leçon la plus belle,

Surmontant la fierté, et l’orgueil oubliant,

Plus léger on se sent, face au monde cruel.

 

-&-&-&-

                                     Cathy, le 19 Octobre 2013 ©

 

La journée d’hier m’a encore prouvé combien, face au monde médical basé sur le profit,

c’est nous qui trouvons nos propres solutions, pour éviter le pire en prenant

certains médicaments qui nous sont prescrits.

Je passe vous lire aujourd’hui après mon absence de vendredi.

Bon week-end à toutes et à tous,

Amitiés,

Cathy.

 

 

 

 

 

symbole nature

 

 

 

LA ROSEE DU MATIN

 

Le temps s’est égaré,  sur le cadran des heures,

Le soir tombé trop vite, incite la nature,

A renoncer aussi, à garder sa verdure,

Qui, en teintes se fond, d’une triste pâleur.

 

Si les âmes sensibles, conservent leur candeur,

En espérant toujours, que l’Homme plus mature,

Pourra saisir enfin, combien l’esprit sature,

Face à la vision, de toutes ses erreurs,

 

Reste l’instant précieux, celui où la rosée,

Sur les feuilles présentes, ce matin s’est posée,

Ne s’effacera pas, sa touche audacieuse,

 

Cette marque du temps, non jamais ne suivra,

La volonté des êtres, souvent malicieuse,

De bon matin, l’aurore, toujours se lèvera.

 

-&-&-&-

                                                       Cathy, le 13 Octobre 2013 ©

 

 

 

 

 

 

 

DamechapeauCendrine

 

JE VOUS PARLE D’UN TEMPS…

 

Face à votre douceur, sous visage diaphane,

Votre air si soucieux, votre regard pensif,

Permettez que mon cœur, soit interrogatif,

Comment donc exprimer, ce qui, de vous, émane ?

 

Reine des fleurs honore, votre grâce divine,

Elle orne votre coiffe, ajoute séduction,

A votre charme inné, pourquoi sans prétention,

M’obligez-vous ici, aux rimes sibyllines ?

 

Vous m’avez inspirée, mais j’ignore pourtant,

Vos pensées dont je tisse, un poème troublant,

Je vous dois vérité, le temps, en vous, j’ai vu,

 

Où de chaque portrait, se dégageait une âme,

Une fragilité, dont se parait la femme,

Ces atours, maintenant, des photos, disparus.

 

-&-&-&-

                                                              Cathy, le 29 Septembre 2013 ©

(Illustration offerte par Cendrine – “Maplumeféedansparis”)

 

 

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog