sourire

 

LES PÂQUERETTES

 

Une fleur à la main, assise sur un banc,

Son candide sourire et son visage pur,

Pourquoi l’avoir choisie, plutôt que la verdure,

Où pâquerettes sont plus gaies de leur vivant.

 

Tableau m’a semblé loin de ces toiles opaques,

Pâquerettes fermées, lorsque le jour se meurt,

Ressuscitent alors aux premières lueurs,

Message symbolique, à la veille de Pâques. 

 

Des fleurs peu singulières,

Pour fête et son “mystère”.

 

-&-&-&-

                                            Cathy, le 3 Avril 2015 ©

Tableau de William BOUGUEREAU (1825-1905)

Intitulé : “Les Pâquerettes” (huile sur toile)

Illustration libre de droits

  

BONNES FÊTES DE PÂQUES A TOUTES ET A TOUS.

JE PLACE MON BLOG EN PAUSE CE WEEK-END.

 

 

 

 

 

INAUDIBLES QUESTIONS

 

De la roue de la vie et son lot de surprises,

Elle est en ce moment, sous le joug et l’emprise,

Renaître maintenant, comme coquille casse,

Sur souffrances passées, ainsi faire l’impasse.

 

Aurait-elle vraiment, tout idéalisé,

Au point d’en oublier, autre réalité ?

Comprendre seulement, qu’il y a sur la terre,

Autres styles, autres lieux, sans être réfractaire,

 

A l’insistant regard, qui cherche son sourire,

Où elle voit le mal, alors qu’il veut guérir,

Une béante plaie, son inaudible voix,

Et si rien n’est parfait, mais qu’importe, ma foi !

 

Cesser de se poser, multiples questions,

Elle cherche la clé, pour une acceptation,

Du chemin qui se trace, qu’elle n’a pas cherché,

Face à elle venu, tel un tapis placé.

 

-&-&-&-

                                                         Cathy, le 13 Novembre 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

 UN FABULEUX DESTIN

 

Délaissée, isolée, négligée, solitaire,

Elle s’est laissé choir, dans un dernier soupir,

Quel était son destin, si ce n’est devenir,

Une feuille foulée, véritable calvaire.

 

Mais le vent l’a portée, sans qu’elle touche terre,

Et la voici qui vient, vert feuillage garnir,

Rehaussant sa couleur, tel un joli sourire,

Sur visage perçu, le rendant moins austère.

 

Petite feuille jaune, aux indéniables charmes,

Place tu as trouvée, tu peux sécher tes larmes,

Devenue ce bijou, sur écrin de verdure,

 

Sur ta beauté innée, regards se poseront,

Ne leur échappera, ta légère cambrure,

Poètes face à toi, révérence feront.

 

-&-&-&-

                                                                 Cathy, le 13 Juin 2014 ©

Pour le défi de Juin de la Communauté “Les Passeurs de mots” – inspiration sur la base d’une photo d’EvaJoe

 

 

 

L’AUTHENTICITE

(VILLAGE DE OUIRGANE – HAUT ATLAS)

 

Eviter ces chemins, où pierres et cailloux,

Sont le lot quotidien, des gens de ce village,

Bien sûr nous aurions pu, mais voulions davantage,

Approcher cette vie, l’habitat et surtout,

 

Cette authenticité, en tirer les leçons,

Manger chez l’habitant, tout confort oubliant,

Voitures, restaurants, sur mules gravissant,

Montagnes de l’Atlas, comme ces gens le font.

 

Vivant de leur jardin, leurs bêtes mais aussi,

Herbes et oliviers, les richesses d’ici,

Ils ne se plaignent pas, toujours ils nous sourient.

 

Ces valeurs oubliées, sont bien incontestables,

Simplicité, bonheur, tout simplement « la vie »,

Nous avons partagé, moments inoubliables.

 

-&-&-&-

                                                               Cathy, le 31 Mai 2014 ©

Photo d’illustration : Après 8 kilomètres à dos de mules, l’arrivée dans l’habitation et ci-dessous, dans l’ordre : Le douar (groupement d’habitations rurales), vue sur le barrage Lalla Takerkoust, vue sur les montagnes depuis la maison, la vache dans l’étable, la salle à manger (avec notre guide), la cuisine (tajine et couscous en cuisson), le couscous et le thé à table après le tajine.

 

 

 

 

 

En route pour les 8 kilomètres de descente !

Arrivée près du véhicule motorisé qui nous a amenés au pied de la montagne. 

Je m’étais bien habituée à cette mule finalement, même si ce fut épuisant, mais le paysage est magnifique et c’est une très bonne expérience ! Il faut aussi préciser que les températures sont très élevées depuis quelques jours (38° l’après-midi).

Le jeune garçon que vous apercevez sur certains clichés est l’un des fils de la famille. Il fait chaque jour 8 kilomètres à pied pour se rendre à l’école.

Nous n’avons pas pu photographier les femmes qui nous ont accueillis, car dans la mentalité Marocaine photographier une femme c’est “lui voler son âme”…

Amitiés à toutes et à tous.

  

 

 

CHARLIE CHAPLIN

De son vrai nom : Charles Spencer CHAPLIN

(1889-1977)

 

Il n’y eut pas toujours, que bombes et canons,

Durant sombres années, quelques-uns réussirent,

A rappeler qu’un cœur, a besoin de sourire,

Ainsi, Charlie CHAPLIN, fit connaître son nom.

 

Dans « Pour gagner sa vie »(*), titre prémonitoire,

Il se fit remarquer, avant longue carrière,

« Charlot » fut cet acteur, aux curieuses manières,

Qui marqua les esprits et pages de l’Histoire.

 

Il résista longtemps, aux images sonores,

Préférant s’en tenir, au cinéma muet,

« Les temps modernes » vont, ensuite l’orienter,

Vers d’autres productions, qui lui feront du tort.

 

Qui se cachait vraiment, derrière ce visage ?

Triste clown amusant, à l’enfance troublée,

Père toujours absent, une mère internée,

Il s’est ainsi construit, un double personnage.

 

-&-&-&-

                                                               Cathy, le 14 Mars 2014 ©

Article publié dans la communauté “Il y a cent ans” (1914-2014)

(*) “Pour gagner sa vie” fut le premier film dans lequel joua Charlie CHAPLIN en 1914

 

Illustrations extraites de “Wikipédia” : Photo du film “Les lumières de la ville” en 1931   

et portrait de Charlie CHAPLIN vers 1920

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUAND FEVRIER S’ENVOLE

 

Février laissera, sur ma peau un frisson,

Cicatrices aussi, blessures de mon âme,

La furie de ce mois, ses tempêtes infâmes,

Ont blessé tous les cœurs, pleurant à l’unisson.

 

Nul ne regrettera, que le calendrier,

Accélère un départ et arrête le temps,

Vingt huit jours ont suffi, ravages incessants,

Que s’envole à jamais, ce mois de février.

 

Mars n’effacera pas, l’empreinte des dégâts,

Mais prions pour qu’il soit, plus doux et moins ingrat,

Envers les floraisons et toute la nature,

 

Que piaillent les oiseaux, que renaisse un sourire,

Sur la terre et les champs, toutes vies et cultures,

Puisse ce prochain mois, n’être pas à maudire.

 

-&-&-&-

                                                   Cathy, le 28 Février 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES CONFIDENTS DE L’AURORE

 

L’aurore d’aujourd’hui, a perdu sa douceur,

Qui donc l’avait blessée, je l’ai trouvée en pleurs,

Sa peine elle affichait, en laissant les moirures,

Déposer sur le sol, sa plus triste parure.

 

De timides rayons, tutoyaient les nuages,

Comme s’il souhaitaient, entamer bavardage,

Avec la matinée, sortie d’un cauchemar,

Et lui faire oublier, ses instants de cafard.

 

Propos je n’ai perçus, de tous ces confidents,

Attirant mon regard, et qu’au loin je n’entends,

Mais voyant un sourire, éclairer le visage,

D’une journée ravie, j’ai compris leur message.

 

-&-&-&-

 

                                              Cathy, le 13 Janvier 2014 ©

 

 

 

 

 

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog