poésie

 

  

LE PRINTEMPS DES POÈTES

A « LA FLEUR DE SEL »

 

Pouvais-je rêver mieux que cette crêperie,

Pour faire du printemps la saison des poètes,

En tentant de partir un peu à la conquête,

Des clients attablés, avec la poésie ?

 

Une soirée de mai, pour plumes à l’honneur,

Trois poètes locaux l’on veut faire connaître,

Dans ce lieu où les arts peuvent ainsi « renaître »,

L’espace d’un instant, apporter du bonheur.

 

J’ai alors accepté cette proposition,

Par nature, pourtant, c’est bien en solitaire,

Que je donne le jour aux rimes et aux vers,

Comment, face au public, faire déclamation ?

 

Choisir quelques écrits, n’est pas chose facile,

Associer douceur, rêverie et humour,

Sans oublier, bien sûr, une pincée d’amour,

Un menu concocté, aux ingrédients subtils.

 

-&-&-&-

                                                          Cathy, le 4 Mai 2015 ©

“LA FLEUR DE SEL” est une crêperie Bretonne située dans ma commune en Belgique, qui organise régulièrement des soirées à thème.

Etrange coïncidence pour moi qui suis amoureuse de cette région et, notamment, du Finistère Sud ! Mais une “première” aussi…

Cette soirée est fixée au dimanche de Pentecôte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOS CINQ ANS DE “BALADE”

 

Feuilles négligemment, placées dans des tiroirs,

Tant de carnets aussi, emplis de tous mes mots,

Confidences, secrets, mon intime miroir,

J’écrivais en couleurs, selon mes joies ou maux.

 

Adolescente alors, ce plaisir était mien,

J’avais pour seuls amis, ma plume, mes crayons,

Fidèles, patients, pour mon âme Ô combien !

D’eux je ne craignais pas, les viles trahisons.

 

Ils réchauffaient mon cœur, exhortant mes soucis,

Jusqu’à ce qu’un écrit, comme mue une voix,

En rimes et en vers, m’inspira poésie,

Naquit cette passion, source de mes émois,

 

Parvenant jusqu’à vous, voici cinq ans déjà,

Aussi timidement, qu’un refrain dont l’écho,

Dépasse tous espoirs, le trac est toujours là,

Mais l’expression du cœur restera mon credo.

 

-&-&-&-

                                                      Cathy, le 10 Janvier 2015 ©

Un immense merci à vous tous qui me suivez depuis l’ouverture de mon blog en Janvier 2010. Merci aussi à celles et à ceux qui sont venus se joindre à cette “Balade en Vers”, dont je n’ai jamais imaginé un seul instant qu’elle aurait autant d’écho en vos esprits et en vos cœurs.

Vous m’avez pratiquement tous suivie lorsque j’ai changé d’hébergeur et suis passée sur WordPress (APLN) après avoir été plagiée sur mon site précédent.

Et même si aujourd’hui, je ne puis vous avancer de chiffres précis (en raison de cette “mutation de blog”), ce sont :

1094 poèmes que j’ai partagés avec vous,

Près de 30 000 commentaires déposés par vos soins,

et plus de 50 000 visites venant de tous horizons si j’en crois la carte du monde affichée dans les statistiques !

D’autant que je ne suis inscrite sur aucun réseau social…

Merci également à tous mes abonnés et à ceux qui se sont inscrits récemment encore.

Tous ces chiffres sont bien modestes, mais je retiens surtout les amitiés qui sont nées de nos partages réguliers, mes rencontres avec certains d’entre vous il y a un an et toute la joie que vous m’apportez !

J’ai placé en illustration, une carte, création de mon amie “Tincky”, que je vous invite à aller visiter tant elle a de talent !

Grand merci et très bon week-end à toutes et à tous.

http://tincky.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

QUAND MA PLUME SURSAUTE

 

Si ma plume est souvent, en proie à la bougeotte,

Tant elle sait vibrer, face à des paysages,

Ma muse peut aussi, dicter autres messages,

Lorsque le quotidien, est riche « d’anecdotes ».

 

Bien qu’elle use plutôt, d’humour ou de litotes,

Dans mes rimes parfois, se glissent mots moins sages,

Sans exagération, à quoi sert le verbiage ?

Poésie, justement, en reste l’antidote.

 

Aujourd’hui cependant, entendant phrase sotte,

Celle d’un hôpital, ici je le partage,

Rendez-vous annulé, « appareil hors d’usage »,

Réparé au mois d’août, à ces mots je sursaute !

 

Aucune alternative et partout c’est la faute,

Des agendas remplis, nous sommes les otages,

De ces lieux médicaux, qui jamais ne s’engagent,

A nous soigner vraiment, nous mettant les menottes !

 

-&-&-&-

                                                   Cathy, le 25 Juin 2014 ©

Poème écrit suite à un appel reçu ce jour, concernant un examen auquel devait se soumettre mon mari vendredi (I.R.M).

 

 

 

 

 

 

[youtube]http://youtu.be/0wcLjT4nZQo[/youtube] 

  

 FELIX LECLERC

(2 Août 1914 – 8 Août 1988)

 

Un conflit sévissait, qui durera quatre ans,

Lorsque tu vis le jour, toi, poète d’antan,

La terre Québécoise, a eu ce grand honneur,

De t’avoir en son sein et tu fis le bonheur,

 

De ceux qui apprécient, mélodies, poésies,

Les scènes de théâtre et la radiophonie,

« Tes souliers » t’ont porté, vers d’autres continents,

Carrière bien remplie, indéniable talent.

 

Me voici qui te rends, en poème un hommage,

Si la guerre a laissé, traces de ses ravages,

Sont restées en nos cœurs, tes œuvres, tes chansons,

Nées en terre lointaine, où est gravé ton nom.

 

Tu a trouvé la paix, sur l’Ile d’Orléans,

S’est éteinte ta voix, la mémoire du temps,

Aurait-elle occulté, tous les petits souliers,

Déposés sur ta tombe, où l’on vient t’honorer.

 

-&-&-&-

                                                           Cathy, le 25 Février 2014 ©

Poème écrit pour la communauté de Clara claramicalement.apln-blog.fr

Elle s’intitule : “1914-2014” et invite à relater un évènement survenu en 1914.

J’ai donc tenu à rendre hommage à Félix LECLERC, chanteur-poète que j’aimais beaucoup, né le 2 Août 1914.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

CONFIDENCES D’UN SOIR

 

Je ne maîtrise plus, le temps qui va trop vite,

En quelques mots vers vous, mon cœur se précipite,

Même si je suis lasse et usée sous le poids,

Des contraintes venues, qui s’imposent à moi,

 

La poésie me manque et rimes se bousculent,

Mais page reste blanche en ce doux crépuscule,

Propice, si souvent, au coucher de mes mots,

Il me faut un instant, laisser plume au repos.

 

Emotions peut-être, en sont les responsables,

L’énergie déployée, qui fut inévitable,

Pourquoi les agendas, restent vides longtemps,

Et soudain se remplissent, aussi avidement ?

 

Ce poème sera, certainement plus sage,

Plutôt que vous offrir, incohérent partage,

Mes lectures chez vous et réponses hâtives,

Car je me veux fidèle, surtout très attentive.

 

-&-&-&-

                                                            Cathy, le 19 Février 2014 ©

Certaines obligations  m’amènent à m’absenter de la blogosphère quelques jours.

Je serai plus disponible à compter de dimanche.

Soyez toutefois assurés de ma très sincère amitié.

Douce fin de semaine à vous toutes et tous, et grand merci pour votre fidélité.

Bisous,

Cathy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’AMBIVALENCE DU POETE

 

Sans cesse partagée, entre deux sentiments,

Etranges et sournois, assez ambivalents,

Besoin d’indépendance, soupçon de solitude,

Et l’envie d’échanger, sous d’autres latitudes.

 

J’aurais pu m’enfoncer, dans un vaste ravin,

Mais l’écrit m’a permis, de changer mon destin,

Ce conflit permanent, face à mon exutoire,

Sa grandeur a classée, dans mes secrets tiroirs.

 

Ma poésie ici, vient rendre doux hommage,

A toi, qui, de ma vie, acceptes le partage,

Des doucereux moments, où je suis près de toi,

Et mes heures d’écrits, seule sous notre toit.

 

Si ma plume est tournée, vers feuilles bienfaitrices,

S’avérant de mon âme, être la protectrice,

Longues heures durant, poésie m’accapare,

Mais tu restes toujours, de ma vie le rempart.

 

-&-&-&-

 

                                                Cathy, le 29 Janvier 2014 ©

(Illustration : création offerte par “Marie-Hélène” marieheleneb.eklablog.com)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MYSTERIEUSE NAISSANCE D’UNE POESIE

 

C’est bien à l’infini, que je dois mes pensées,

C’est bien de l’horizon, que surgissent mes mots,

Si mes idées défilent, au long d’une journée,

L’abysse de la nuit, restera mon berceau.

 

Si le satin des draps, est une belle page,

Je ne puis y livrer, que rêves d’une nuit,

Dont il prend plus grand soin, tel un livre d’images,

En attendant le jour, où rimes je construis.

 

Poèmes de nature, à soulager mon cœur,

Ou d’autres paraissant, mon énigme du soir,

Ne me demandez pas, d’où me vient cette ardeur,

Ma plume doucement, vous écrit dans le noir.

 

Mais elle sait ainsi, éclairer mon esprit,

Atmosphère si douce, je perçois alors,

Brodant tissu de mots, pareil à l’organdi,

C’est bien de tout cela, que naît ce corps à corps.

 

-&-&-&-

                                                             Cathy ©

(Extrait de mon recueil “Le tourbillon des heures”)

Je m’absente à compter de mardi pour quelques jours. 

Je vous confie mes pages et vous redis toute mon amitié,

en vous remerciant infiniment pour votre fidélité.  

 

 

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog