mer

 

 

A DÉFAUT D’ÊTRE PEINTRE

 

Soucieuse d’avoir, sur tableau d’un artiste,

Sans échapper à l’œil, la place la plus belle,

La verdure s’impose et en ce lieu persiste,

Se démarque du bleu, tableau intemporel.

 

Mes yeux ont confondu la mer et l’horizon,

Un nuage, pourtant, entre eux deux s’est blotti,

Symbiose magistrale et l’éclat de ces tons,

Ne résisterait pas à un peintre averti.

 

Mon regard de poète a tissé cette toile,

Amoureuse passion ne résiste à l’appel,

D’instantanées beautés que nature dévoile,

Je lui offre mes mots, parure de dentelle.

 

-&-&-&-

                                             Cathy, le 17 Mai 2015 © 

 

 

 

 

 

 

 

QUAND LE TEMPS BERCE LA MER

(Sonnet)

 

Le temps s’est arrêté, il a bercé la mer,

Paupières fermées, plus de vague à cette heure,

Mais l’once, seulement, d’une douce lueur,

Aux ombres laissant place et survol éphémère,

 

Des oiseaux intrigués par curieux fantômes,

Qui ne les guident pas sur traces d’un sillage,

Est-ce donc, pour la mer, de son rêve l’image,

Que ces bateaux perdus et l’absence des hommes ?

 

A l’aurore naissante, au moment du réveil,

Quand sonnera la fin d’une nuit de sommeil,

Vie reprendra ses droits, les vagues vont renaître,

 

Dans le diurne instant qui se révèlera,

Quand le souffle du vent ouvrira les fenêtres,

Décor apparaîtra en habit d’apparat.

 

-&-&-&-

                                                      Cathy, le 28 Mars 2015 ©

Pour la communauté d’EvaJoe “Les Passeurs de mots” sur le thème d’Avril :

“Que vous inspire cette photo ?”

(Photo provenant de Martine RICHARD martinemrichard.fr/blog)

 

 

 

 

 

 

  

HONNEUR AU PRINTEMPS… DIRECTION ODAYAM BEACH (*)

 

La nature sourit, est à son firmament,

ODAYAM a déjà, à la fin février,

Parure revêtue, de ces journées d’été,

Mer d’Oman, elle aussi, dit « bonjour » au printemps.

 

Bougainvilliers en fleurs, espèces volatiles,

Hôtels et lieux de cure ont leurs portes ouvertes,

Falaise toute proche et plage non déserte,

Paradisiaque lieu, quelques jours plus tranquilles.

 

C’est là qu’une semaine, enfin nous nous «posons »,

Chacun aura sa chambre et tous les jours ses soins,

L’ayurveda commence, un docteur pas très loin,

« Quartier libre », du temps pour la décompression.

 

-&-&-&-

                                                                    Cathy, le 19 Mars 2015 ©

 

Le bougainvillier en fleurs

Autre espèce florale

Les volatiles en nombre impressionnant à cet endroit. Celui-ci semble content d’être photographié…

La plage et la falaise. Vue depuis la terrasse où nous prenions tous nos repas durant la cure

Autre vue depuis la terrasse

Le petit chemin menant à la falaise (où se trouvent les commerces et restaurants)

Les indications sur notre lieu de cure ayurvédique 

La chambre et la terrasse où je logeais

Le bureau du docteur (près de mon petit “bungalow”)

Voilà l’un des soins que j’ai eu chaque jour : le shirodhara

(“shiro” = tête – “dhara” = verser). Il s’agit d’huile tiède qui coule doucement sur le front. C’est très apaisant.

L’autre soin était le snehana (*)

 

L’un des nombreux couchers de soleil que j’ai photographiés…

(*) ODAYAM BEACH est située sur la côte Sud Ouest du Kerala. C’est là que nous avons suivi la cure durant une semaine, tout en profitant de tout l’environnement que vous voyez ici. Dans un prochain article, je vous présenterai une autre facette encore de cette région et de l’Inde en général.

(*) Le snehana : application lente d’huile médicinale sur tout le corps. L’huile détoxifie les tissus en profondeur en liquéfiant les toxines qui seront mieux éliminées. Ce temps de massage hydrate et nourrit le corps en rétablissant les différentes circulations d’énergie.

Ce soin est surtout conseillé en cas de stress, d’insomnie et de constipation.

Chaque séance durait 90 minutes.

 

 

 

 

 

LE MYSTERE DE L’AMITIE

 

Elle dure longtemps, ou s’envole trompeuse,

Ses multiples visages, surprennent aussi,

Comme la mer elle est, parfois tumultueuse,

Mais l’amitié toujours, notre cœur adoucit.

 

Impalpable et pourtant, l’on ressent sa présence,

Elle flotte dans l’air, comme souffle se pose,

Nous frôlant doucement, avec son indulgence,

Puis son épaule attend, que tête s’y dépose.

 

C’est une main tendue, offrant un réceptacle,

Elle lance un message, invitant à l’échange,

Arrive quelquefois, sous forme de « miracle »,

Force libératrice, apparaît tel un ange.

 

-&-&-&-

                                                            Cathy, le 8 Mai 2014 ©

Un poème de circonstance puisque je reçois une amie durant tout ce week-end, mais cet écrit vous est aussi destiné.

Je place mon blog en pause jusqu’à lundi.

Grand merci à chacun pour vos mots sincères et touchants.

Doux week-end à toutes et à tous. Avec mon amitié sincère !

 

 

 

 

 

 

 

 

HONNEUR AU COLZA

  

Ils passent sous mes yeux, à très grande vitesse,

Eclatent au soleil et charment les pelouses,

Tranchent avec le vert, sans qu’elles soient jalouses,

Jaunes champs de colza, jouent de délicatesse.

 

J’ai quitté la région, où résonnait l’accent,

Doux comme une chanson, fredonnée chaque jour,

La mer est loin déjà, me voici de retour,

Bruxelles je rejoins, sans tristesse pourtant.

 

J’admire les couleurs, des terres agricoles,

Même si mon esprit, bien souvent caracole,

Appelé par ma plume, à partager les mots,

 

Que lui dicte la vue, de la région du Nord,

L’endroit où j’ai grandi, s’est paré d’un halo,

Rehaussant le colza, qu’en ce jour il honore.

 

-&-&-&-

                                                     Cathy, le 7 Avril 2014 ©

          Poème écrit dans le TGV reliant AGDE à BRUXELLES

          (Illustration extraite de Wikipédia – libre de droits)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AMBIANCE DE MARS

 

Au soleil associé, vent se voulait farceur,

En cette mi-saison, de nombreux promeneurs,

Sont venus, insouciants, profiter de la plage,

Un peu trop dévêtus, ils occultent l’adage.

 

Ce mois n’est pas celui, où les côtes du Nord,

Se sont déjà parées, de leur plus beau décor,

Comme en ville d’ailleurs, sur la digue je vois,

Toutes mains s’activer, préparant prochains mois.

 

Quelques enfants « perdus », cherchent plaine de jeux,

Mais rien à l’horizon, ne réjouit leurs yeux,

La mer d’un calme plat, loin de s’en soucier,

A marée basse attend, qu’on vienne l’habiller.

 

-&-&-&-

                                                              Cathy, le 13 Mars 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AMBIANCE BIENFAITRICE

 

Une douce tiédeur, envahit l’atmosphère,

Enveloppe de soie, léger souffle éphémère,

Le temps de m’imprégner, de cet air agréable,

J’ai le corps et l’esprit, un peu moins vulnérables.

 

C’est un havre de paix, que je perçois alors,

En mon for intérieur et non pas au dehors,

C’est une mélodie, parvenant jusqu’à moi,

Musique sans paroles, provoquant mon émoi,

 

Toutes portes fermées, obstruant courants d’air,

Mais pourtant je ressens, comme près de la mer,

Parfait ressourcement, totale quiétude,

Je laisse s’envoler, toutes inquiétudes.

 

Voilà l’inspiration, développant mes sens,

M’amenant les idées et les mots en puissance,

Il me faut un papier, feuille réparatrice,

Pour décrire ambiance, tellement bienfaitrice.

 

-&-&-&-

Cathy, le 23 Janvier 2011 ©

                                 Extrait de mon recueil “Dédale de mes pensées”

J’ai choisi ce poème pour le thème “souvenir”

(Communauté “Les passeurs de mots”)

NB : Je serai peu présente jeudi, comme ce fut le cas aujourd’hui, mais je ne vous oublie pas.

Amitiés à toutes et à tous.

Cathy. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

DSC_0300

 

 

LE VENT SUR L’ATLANTIQUE

 

Puissance de mes mots, n’égalera jamais,

La force de ce vent, orgueilleux et sournois,

Désireux d’imposer, à l’océan sa loi,

Les lames déferlant, fouettant les rochers.

 

Eclatent sous mes yeux, frénétiques ébats,

La mer aurait aimé, un peu plus de tendresse,

Beaucoup plus de douceur, langoureuses caresses,

Mais ces sages appels, Eole n’entend pas.

 

Il est trop passionné, pour rester pacifique,

Il ne réfléchit pas, et couvre les murmures,

De celle qui, toujours, déploie belles parures,

Pour ce dieu exigeant, secouant l’Atlantique.

 

-&-&-&-

                                                                    Cathy, le 30 Décembre 2013 ©

C’est donc en Bretagne que nous sommes allés… Là où la tempête et la pluie ont sévi

(dans le Finistère Sud).

Je souhaite à chacune et à chacun de passer de 2013 à 2014 dans la joie et la convivialité.

Puisse 2014 vous être beaucoup plus favorable et apporter à ce monde la paix et de la douceur dans les cœurs.

Recevez, d’ores et déjà, mes vœux de bonheur et de santé pour cet an nouveau.

Je reçois une amie pour plusieurs jours et serai donc absente des blogs.

Amitiés à toutes et à tous et à très bientôt.

Cathy. 

 

 

 

 

femmecoeurMarie

 

 

LA SAGESSE BRETONNE

  

Ta voix ne peut cacher, l’ardente passion,

Accentuant le ton, et le sens de tes mots,

Si mon cœur a vibré, écoutant ton propos,

C’est par amour aussi, pour ta belle région.

 

Tu défends ardemment, les lieux de ta naissance,

Les valeurs malmenées, les Bretons et la terre,

N’oubliant pas non plus, les marins et la mer,

Sagesse tu connais, tu gardes l’espérance,

 

De voir fleurir encor’, hortensias souvent bleus,

Grimper les écureuils, en toute liberté,

Légumes naturels, pousser au potager,

Canards sur ton ruisseau, tranquilles et heureux.

 

-&-&-&-

                                              Cathy, le 1er Novembre 2013 ©

Poème écrit suite à une conversation téléphonique avec une amie de Bretagne

(L’illustration n’est, bien sûr, pas sa photo… vous l’aurez compris)

 

femmemontagneventmarie

 

 

LA COLERE D’EOLE

 

Eole s’est levé, déchaîné, colérique,

Mauvais rêve peut-être, après longue accalmie,

Là où s’étend la mer, déferlement subit,

D’embruns et de ressacs, souvent catastrophiques.

 

Les endroits arborés, furent aussi sa cible,

Les branches n’ont pas pu, résister à sa force,

Centenaires ou pas, d’innombrables écorces,

Furent prises d’assaut, par ce dieu invincible.

 

Si certains y ont vu, spectacle merveilleux,

En se faisant gifler, face aux eaux agitées,

D’autres n’ont pas eu droit, à ces mêmes pensées,

Même si aujourd’hui, s’illuminent les cieux.

 

La tourmente a cessé, restent de son passage,

Traces d’une colère, assez dévastatrice,

Eole laissera, de lourdes cicatrices,

Dans les esprits, les cœurs, en plus des paysages.

 

-&-&-&-

                                                           Cathy, le 29 Octobre 2013 ©

 

 

 

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog