chanson

[youtube]http://youtu.be/tkI5wGVjfX8[/youtube]

 

HOMMAGE À JEAN FERRAT

(Sonnet)

 

 En cette belle Ardèche, fabuleuse campagne,

Où tu étais parti, croyant poser ta plume,

L’écrit t’a rattrapé, même les jours de brume,

L’inspiration te vint, merveilleuse compagne.

 

En ravivant ta flamme, laissant là cette hargne,

Souvent trop exprimée, marteau contre l’enclume,

Des soucis et critiques ta tête ne s’embrume,

Tu laisseras alors, chanson sur la montagne.

 

Quand tu nous as quittés, tu as créé l’émoi,

L’absence d’un poète sème toujours l’effroi,

La maladie t’emporte, elle ne nous épargne.

 

Comment gérer ce deuil, notre espoir c’est ta plume,

Qui nous lègue tes textes écrits en ta campagne,

Nous voici orphelins, tes chansons l’on écume.

 

-&-&-&-

                                              Cathy, le 8 Juin 2015 ©

Cinq ans déjà que ce chanteur-poète nous a quittés, sans qu’il soit oublié si j’en juge les hommages télévisés qui lui sont rendus.

Je vous livre ici le mien, écrit pour cet homme que j’appréciais beaucoup.

 

 

 

 

 

 

[youtube]http://youtu.be/QdSnFbWnwTo[/youtube] 

 

  FÉVRIER DE CETTE ANNÉE LÀ

 

Honorer Février, sans user d’acrostiche,

Tout en utilisant des rimes dites « riches »,

Evitant, malgré tout, les allitérations,

Seul, poète-chanteur peut en trouver le ton.

 

Evoquer mois d’hiver, décrypter son langage,

Quand le calendrier tourne encor’ une page,

Aurait été banal, ou source de redites,

À plus douce rengaine, ici je vous invite.

 

De son anniversaire, en relatant l’Histoire,

Il parle et tous ses mots, j’ai toujours en mémoire,

Sans jamais me quitter, depuis l’adolescence,

LE FORESTIER, pour moi, ce fut la providence.

 

-&-&-&-

                                                                 Cathy, le 1er Février 2015 ©

 

 

 

 

 

[youtube]http://youtu.be/8oScL9oHJjk[/youtube]LE ZOUAVE DU PONT DE L’ALMA

 

Pour le dernier “dico-citations” de la saison – portant sur la lettre “Z”- j’ai choisi le zouave

et la chanson de Ray VENTURA “ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine”…

Et de “faire le zouave au pont de l’Alma”

 

Avez-vous exploré, pages du dictionnaire,

Pour y compter combien, de mots elles contiennent,

Je m’y suis employée, croyant recherches vaines,

Imaginant le « Z », un peu plus solitaire.

 

Mais trois pages pourtant, un vaste échantillon,

Donnent définitions, compliquées quelquefois,

Je ne pouvais donc pas, sur le manque de choix,

M’appuyer, échapper, au dico-citations.

 

Comme Ray VENTURA, qui évoquait le zouave,

J’ai préféré plancher et me casser la tête,

Mieux valait réfléchir, voici fruit de ma quête,

Je n’allais pas rester, d’une lettre l’esclave !

 

-&-&-&-

                                                         Cathy, le 20 Juin 2014 ©

(Illustration extraite de Wikipédia – entrée dans le domaine public – “Le zouave lors de la crue de la Seine en 1912”)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

PARTITION DE L’ESPOIR

 

Depuis longues années, il battait en silence,

Son souffle caressant, l’espoir d’un souvenir,

Fort et faible à la fois, mon cœur et ses soupirs,

Sur violon jouait, notes des résurgences.

 

Une chanson d’amour, placée sur partition,

Honorée de couplets, qu’une petite fille,

Inventait de ses mots, car le temps qui défile,

N’a jamais effacé, lancinantes questions.

 

Mais un nom quelquefois, enjolive la gamme,

Trace d’une famille, en modifie la trame,

Je savais seulement, ma mère musicienne,

 

Notes noires soudain, aux blanches cèdent place,

Elle m’a envoyé, d’une main magicienne,

Partition de l’espoir, comme une dédicace.

 

-&-&-&-

                                                            Cathy, le 16 Avril 2014 ©

Il est maintenant certain que mon mari a bien retrouvé trace de la famille de ma maman. Les contacts engagés avec mon cousin depuis dimanche, m’ont permis de savoir que sa maman a bien connu ma mère. Une rencontre est envisagée. Voilà cinquante ans que j’attendais cela “en secret”…

 

 

 

 

 

 

 

 

HONNEUR AU COLZA

  

Ils passent sous mes yeux, à très grande vitesse,

Eclatent au soleil et charment les pelouses,

Tranchent avec le vert, sans qu’elles soient jalouses,

Jaunes champs de colza, jouent de délicatesse.

 

J’ai quitté la région, où résonnait l’accent,

Doux comme une chanson, fredonnée chaque jour,

La mer est loin déjà, me voici de retour,

Bruxelles je rejoins, sans tristesse pourtant.

 

J’admire les couleurs, des terres agricoles,

Même si mon esprit, bien souvent caracole,

Appelé par ma plume, à partager les mots,

 

Que lui dicte la vue, de la région du Nord,

L’endroit où j’ai grandi, s’est paré d’un halo,

Rehaussant le colza, qu’en ce jour il honore.

 

-&-&-&-

                                                     Cathy, le 7 Avril 2014 ©

          Poème écrit dans le TGV reliant AGDE à BRUXELLES

          (Illustration extraite de Wikipédia – libre de droits)

 

 

 

 

 

 

musicienmarie

 

 

CHANSON DU JOUR ET DE LA NUIT

 

La nature a chanté, à l’Homme une chanson,

Contenant un refrain, et une mélodie,

Jamais un musicien, n’a vu monotonie,

En ce rythme et les jours, passaient suivant ce ton.

 

Les âmes s’éveillaient, quand se levait le jour,

Chantonnaient de bon cœur, à l’heure du soleil,

Quand arrivait la nuit, offrant mille merveilles,

Les astres reprenaient, doux refrain à leur tour.

 

On a changé, soudain, toute cette harmonie,

Déchirant partition, modifiant les paroles,

Musique bafouée, musicien l’on enrôle,

Oubliant la nature, au prix d’économies.

 

Fallacieux prétexte, obligeant aujourd’hui,

A bouger une aiguille, avançant, reculant,

A la guise de l’Homme, qui modifie le temps,

Et toutes les valeurs, d’un monde qui l’ennuie.

 

-&-&-&-

                                                      Cathy, le 23 Octobre 2013 ©

 

 

DSC_0147

 

A SETE

 

Ton vœu n’écoutant pas, ils ne t’ont pas offert,

Ce tout petit « lopin », ce trou en bord de mer,

Ta supplique a pourtant, touché bien des oreilles,

Celles des sourds alors, mais Sète tu réveilles.

 

Depuis le cimetière, ton cri j’ai entendu,

J’ai traversé la ville, et je m’y suis rendue,

Comment pouvais-je donc, passer près de chez toi,

Sans hommage aller rendre, au poète, à sa voix.

 

Ce caveau de famille, tu le disais « rempli »,

Tu as trouvé ta place, en te faisant petit,

Toi, si grand personnage, aux mots parfois tranchants,

Vérités tu chantais, mais n’étais pas méchant.

 

Beaucoup de gens, à Sète, te cherchent saches-le,

Continue ta supplique, elle accentue le bleu,

De la mer qui t’honore, ainsi à sa façon,

J’ai vu dans son reflet, qu’elle écrivait ton nom.

 

-&-&-&-

                                                              Cathy, le 15 Septembre 2013 ©

Notre séjour à Agde, se termine lundi matin. Je n’ai pas résisté à l’envie de me

rendre sur la tombe de BRASSENS, dont je vous livre les photos prises par

mon mari. Nous garderons un excellent souvenir de ce séjour avec Nina, et

des moments de partage que nous avons vécus à la demeure “La Pinède”.

L’hôtesse des lieux m’a proposé une rencontre avec l’une de ses amies poète.

Ce fut particulièrement inattendu et intense. Je devais vraiment venir en cet endroit,

car – à l’origine – ce n’est pas là que nous avions prévu de nous rendre… Le destin

guide nos pas, j’en suis intimement convaincue…

Amitiés à toutes et à tous. Merci encore pour tous les mots que vous déposez ici.

Cathy.

 

 

 

DSC_0146

 

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog