automne

 

SEULEMENT D’APPARENCE

 

Pourquoi mentir ainsi, narguer mon espérance,

De sentir ta douceur, dès lors que tout s’éclaire,

Ma plume tout à coup, s’est voulue messagère,

De ton sourire feint, seulement d’apparence.

 

Ne plus braver le froid, en cet après-midi,

Marcher auprès de toi, j’y ai cru un instant,

Mais tu t’es éloigné, si subrepticement,

Vite je suis rentrée, l’automne s’est enfui.

 

Il me faut me résoudre à ces températures,

Le gel n’est pas très loin, même quand tu es là,

Tu t’amuses de nous et tu te joues de moi,

Deux saisons, tes rayons en sont la commissure.

 

-&-&-&-

                                                          Cathy, le 19 Novembre 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

TRAHISON AUTOMNALE

(Sonnet)

 

Ils fricotaient tous deux, alors que le soleil,

Se croyait être encor’, l’ami d’une saison,

L’enveloppant toujours, de ses si doux rayons,

Paysages d’automne aux multiples merveilles.

 

Mais au petit matin, à l’heure du réveil,

Manigance cachée, infâme trahison,

Fut ainsi dévoilée, Phébus à l’abandon,

Exprima son chagrin, sans sortir du sommeil.

 

Ainsi tomba la pluie, automnale parure,

Dépouillée des lueurs, que seules les moirures,

Remplacèrent au sol, défigurant les feuilles,

 

Tant l’amante cachée, les a aussi meurtries,

D’une douce saison, faisant alors le deuil,

Surprises par le froid, plaquées, endolories.

 

-&-&-&-

                                                      Cathy, le 21 Octobre 2014 ©

Poème publié dans la communauté “Les Passeurs de mots”

(Fricoter : comploter, manigancer)

 

 

 

 

 

 

DOUCE COMPLICITÉ

(Sonnet)

 

Les teintes et pinceaux, des âmes artistiques,

Entrent en douce osmose avec Dame Nature,

Sur leurs toiles enfin, s’inscrit le clair obscur,

Charmant de ses splendeurs, ma plume poétique.

 

Déclinaison des tons, d’un automne en retard,

Peintres s’impatientaient et mes rimes aussi,

Tant cette connivence est restée en sursis,

Complémentarité de différences d’arts.

 

A l’unisson, nos coeurs battent sans le savoir,

Le dessin et les mots, sont notre échappatoire,

Sonnets, alexandrins, s’expriment en couleurs,

 

Sans disposer pourtant, de la riche palette,

Dont seule a le secret, la main pleine d’ardeur,

Qui guide le pinceau, aux multiples facettes.

 

-&-&-&-

                                                     Cathy, le 12 Octobre 2014 ©

(Illustration offerte par Cendrine maplumefeedansparis.eklablog.com)

 

 

 

 

 

 

PARADOXES D’UNE SAISON

 

Calendaires saisons, ciel irrespectueux,

A l’automne voilà, qu’un soleil radieux,

Ecarte les nuages, ne leur laissant pas place,

Imposant sa puissance, irradiant tout l’espace.

 

Comme pour démontrer, à ce calendrier,

Qu’il n’aura pas raison, le ciel l’a défié,

D’un uniforme bleu, pour provocation,

Ajoutant à cela, chaleur à profusion.

 

Dans un parc arboré, l’on voit le résultat,

Produit par le soleil, le ciel et son «combat»,

Beaucoup, sur les pelouses, veulent un teint hâlé,

Et d’autres sur les bancs, à l’ombre sont restés.

 

A l’heure de l’automne, les glaces sont meilleures,

Il suffit d’observer, avec quelle ferveur,

La foule s’est ruée, se montrant attentive,

Aux listes des parfums, souvent non exhaustives.

 

-&-&-&-

                                                                                                                                                                              Cathy, le 03 Octobre 2014 ©

 

 

 

 

 

CALENDRIER SANS FANTAISIE

 

Vacanciers revenus, écoliers au travail,

L’automne avec l’été, livre rude bataille,

Bras de fer et voici, le soleil qui s’impose,

Après que les esprits, connurent mois moroses.

 

C’est grève des saisons et le calendrier,

N’apprécie pas se voir, ainsi contrarié,

Il aimerait régir, dates à sa façon,

Mais rebelle nature a horreur des leçons.

 

Ces pages sur nos murs, sont comme un canular,

Qu’importe si l’automne a un peu de retard,

Je laisse les saisons, apaiser les rancœurs,

Du seul qui ne sait pas, laisser bercer son cœur.

 

Car moi je m’en balance et profite des jours,

Cela ne gêne en rien, mon âme troubadour.

 

-&-&-&-

                                                              Cathy, le 18 Septembre 2014 ©

(Illustration offerte par Cendrine) maplumefeedansparis.eklablog.com

 

 

 

 

 

 

 

TRESORS INSOUPÇONNES

 

Sur les bords de la Lys, s’affichent feuilles mortes,

Aux arbres, suspendues, côtoyant fleurs sauvages,

Surprise ce matin, sur chemin de halage,

Voici qu’autre saison, déjà frappe à la porte.

 

L’automne et ses couleurs, dont j’aime tant le charme,

Mais en prématuré, il est moins agréable,

Fraîcheur a eu raison, de ce soleil instable,

L’été a trop versé, sur nature ses larmes.

 

J’ai donc posé les yeux, sur les vives couleurs,

Qui ornent le tapis, offrant de sa douceur,

Sur pelouse fleurie, s’affichent des trésors,

 

Précieux, recherchés, plantes médicinales,

Pour certains élixirs, « pansements » pour le corps,

Que l’on foule du pied, d’un geste machinal.

 

-&-&-&-

                                                           Cathy, le 13 Août 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

 

 

feuillesautomnemarie

 

 

 

ESPOIRS D’UN MATIN

 

Irradiant aujourd’hui, le ciel et l’horizon,

Engageante lueur, envie de promenade,

Incitant à fouler, feuilles en escapade,

Le soleil a offert, douceur de ses rayons.

 

Evasion de l’esprit, rêveur, ragaillardi,

Projets enveloppés, dans de chauds vêtements,

Voiture n’attendant, que le vrombissement,

D’un moteur en ces temps, trop souvent endormi.

 

Peu importe l’endroit, marcher, se divertir,

Quelques heures durant, avant la fin du jour,

Ne pas craindre le froid, prévoir petit parcours,

Mais nuages trop bas, ce tableau obscurcirent.

 

Venu dicter sa loi, l’automne capricieux,

Décidant de la pluie, a détressé soudain,

Mes doux songes mêlés, aux espoirs d’un matin,

Nés des perles de feu, d’un ciel trop lumineux.

 

-&-&-&-

                                                                      Cathy, le 3 Novembre 2013 ©

 

 

 

AutomneMarie-Hélène

 

 

 

LE TENOR DES FORÊTS

 

Silencieux automne, a retrouvé sa voix,

Entonnant maintenant, joyeuse symphonie,

Son chant subliminal, si longuement ourdi,

Musicien virtuose, et grand peintre à la fois.

 

Feuilles se sont parées, de robes radieuses,

Aux tons si chatoyants, qu’ils rehaussent l’éclat,

De la voix du ténor, résonnant au-delà,

Des forêts où s’entend, musique mélodieuse.

 

Rouges et roux dominent, en ce lieu théâtral,

L’automne l’a voulu, à ce point magistral,

Qu’il a bercé mon coeur, conquis par sa beauté,

 

Festival de couleurs, sur de multiples arbres,

Automne silencieux, sa voix a retrouvée,

Son tout premier concert, ne peut laisser de marbre.

 

-&-&-&-

                                                        Cathy, le 21 Octobre 2013 ©

                                                       (Illustration : création offerte par “Marie-Hélène”)

 

 

RosecascadeMonique

 

 

 MEDITATION D’UNE ROSE

 

A l’aune des saisons, s’incline dame rose,

Venue se recueillir, avant que de s’éteindre,

Sur les feuilles d’automne, acceptant de l’étreindre,

Doux tapis déroulé, qui, sous elle, repose.

 

Ses pétales encor’, éclatent sans faiblir,

Et s’ouvrent à la source, offrant son clapotis,

A la reine des fleurs, mais nature n’oublie,

Qu’en floraison prochaine, elle viendra sourire.

 

Le cycle des saisons, éternelle rengaine,

Incite à la romance, aux multiples fredaines,

Entre les éléments, créant jolis tableaux,

 

La rose qui médite, a marqué de sa grâce,

Mon esprit et ma plume, en leur dictant ses mots,

Elle sait trop combien, poète ne s’en lasse.

 

 -&-&-&-

                                                      Cathy, le 16 Octobre 2013 ©

(Merci à Monique “Monicalisa” pour son illustration) monicalisa.over-blog.com

 

fenêtrepluiemarie

 

 

INVITEE INATTENDUE

 

Subitement venue, frapper à la fenêtre,

S’imposant sans scrupule, et prenant le fauteuil,

Où elle vint asseoir, vanité et orgueil,

En bousculant Phoebus, que j’ai vu disparaître.

 

Elle a éclaboussé, chacun sur son passage,

Elle a souillé le sol, sans plus de précaution,

Moirures incrustées, comme provocation,

Envers ce bel automne, à ses yeux bien trop sage.

 

Elle l’a fait pleurer, chacun l’a vue à l’oeuvre,

La fraîcheur arrivée, en est réelle preuve,

L’obscurité aussi, lui a donné raison,

 

Car la pluie n’est jamais, arrivée sans nuages,

Qui tapissent le ciel, et provoquent ravages,

Rappelant que l’hiver, est prochaine saison.

 

-&-&-&-

                                                        Cathy, le 11 Octobre 2013 ©

Après les dysfonctionnements sur cet hébergeur, et quelques récents petits soucis de santé,

je reviens doucement sur la blogosphère.

Je vous remercie pour vos très nombreux commentaires auxquels je suis sensible.

 

A très bientôt sur vos blogs, en espérant que ce poème parviendra à mes abonnés.

Doux week-end à chacune et à chacun,

Amitiés sincères,

Cathy.

 

 

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog