alexandrins

 

L’ÉCHO DE MES MOTS

(Sonnet)

 

Ma voix ne porte pas, j’ai pour cela choisi,

De poser sur papier, chaque idée, chaque mot,

Ils n’ont ainsi besoin, pour avoir de l’écho,

D’aucun espace vaste, j’écris à l’infini.

 

Pour qu’il y ait couleurs, je place tout en vers,

Pour qu’il y ait du ton, j’harmonise les rimes,

Si des alexandrins je suis un peu victime,

Le sonnet me fredonne un rythme moins austère.

 

Que je ne chante pas, qu’importe, je m’amuse,

Chaque jour je reçois visite de ma muse,

S’il arrive parfois qu’elle parte en vacances,

 

Fébrilement j’attends qu’arrive enfin le jour,

Où recommencera notre douce romance,

Et pour elle je peux me faire troubadour.

 

-&-&-&-

                                                              Cathy, le 15 Mai 2015 ©

 

 

 

 

 

 L’ISSUE DE SECOURS DU POÈTE

  

L’encrier du poète est l’issue de secours,

Dont seulement sa plume en repère l’endroit,

La lumière peut bien s’absenter du parcours,

Chemin ne bloque pas, cœur guidé par sa voix.

 

S’évertuer ainsi à cacher le trésor,

Que trouvera toujours une âme poétique,

S’avère fortuit, poète ne s’endort,

Sans tenir à la main, sa muse prophétique.

 

Ne le bâillonnez pas, ne posez sur ses yeux,

Rien qui laisse espérer perte de ses repères,

Impasses ne sont pas, pour lui, jeux insidieux,

L’inspiration n’a point besoin d’autre lumière,

 

Que clairvoyante vue, mystère d’un esprit,

Percevant dans la nuit, l’invisible chemin,

Sa sensibilité fait de lui l’incompris,

Dont l’esprit est bercé par les alexandrins.

 

-&-&-&-

                                                   Cathy, le 7 Avril 2015 ©

 

 

 

 

 

 

DOUCE COMPLICITÉ

(Sonnet)

 

Les teintes et pinceaux, des âmes artistiques,

Entrent en douce osmose avec Dame Nature,

Sur leurs toiles enfin, s’inscrit le clair obscur,

Charmant de ses splendeurs, ma plume poétique.

 

Déclinaison des tons, d’un automne en retard,

Peintres s’impatientaient et mes rimes aussi,

Tant cette connivence est restée en sursis,

Complémentarité de différences d’arts.

 

A l’unisson, nos coeurs battent sans le savoir,

Le dessin et les mots, sont notre échappatoire,

Sonnets, alexandrins, s’expriment en couleurs,

 

Sans disposer pourtant, de la riche palette,

Dont seule a le secret, la main pleine d’ardeur,

Qui guide le pinceau, aux multiples facettes.

 

-&-&-&-

                                                     Cathy, le 12 Octobre 2014 ©

(Illustration offerte par Cendrine maplumefeedansparis.eklablog.com)

 

 

 

 

 

 

L’ENCRE DE MES VEINES

 

Combien d’années passées, sous l’emprise totale,

D’une plume puisant, son encre dans mes veines,

Elle-même guidée, par la voix qui l’entraîne,

Peaufinant mes idées, pour rimes en rafale.

 

Toujours je resterai, l’otage volontaire,

Consentante, soumise, en manque quelquefois,

Humblement je l’avoue, l’écrit a fait de moi,

Poète dépendant, en proie à ses travers.

 

Car je n’ai pas cherché, l’aide d’un professeur,

Qui viendrait usurper, les secrets de mon cœur,

Changerait mes sonnets et mes alexandrins,

 

Mon âme volerait, voulant faire de moi,

Celle qui troquerait, ses idées d’un matin,

Contre une poésie, sans rimes de guingois.

 

-&-&-&-

                                                               Cathy, le 28 Juin 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

HESITATION DE MA PLUME

 

Si, de la cheminée, s’échappaient au lointain,

Signes d’un feu de bois, indices d’une vie,

Choix d’habiter ce lieu, ou le rêve accompli,

De partir en exil, s’éloigner des humains.

 

Mais rien de tout cela, sur ce vaste terrain,

Où même la colline, occulte l’infini,

N’a lancé quelque appel, à ma plume transie,

Cherchant seule longtemps, mots et alexandrins.

 

Car la brume légère, a troublé sa vision,

Si elle n’a perdu, son imagination,

Elle n’a pas osé, perturber le bonheur,

 

De l’âme solitaire et sauvage nature,

Coulant des jours heureux, dans l’union des cœurs,

Refuge d’un artiste, apaisant ses blessures.

 

-&-&-&-

                                                              Cathy, le 7 Mai 2014 ©

Pour le défi du mois de Mai, de la communauté “Les Passeurs de mots” : “Que vous inspire cette photo ?”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOUS CE TAPIS DE FEUILLES

 

Approche de l’hiver, épais tapis de feuilles,

Où sa plume cachait, en verrouillant sa porte,

Ses mots si précieux, ne passant plus le seuil,

Retenus, devenus, otages en cohorte.

 

Branche d’arbre tombée, a brisé le silence,

Etrange son venu, tel un cri intérieur,

Secouant la forêt, mais plume sans cadence,

Se perdit en chemin, dépourvue de vigueur.

 

Hémistiches n’ont plus, à ses yeux le tempo,

Provoquant le désir, de ses alexandrins,

La rouille s’est posée, sur le sens de ses mots,

Long sera le parcours, pour rimes d’un matin.

 

Elle sait cependant, comment parle le ciel,

Et le chant des oiseaux, elle veut réentendre,

Aux flots et aux embruns, au léger goût de miel,

De la vie, simplement, elle veut y prétendre.

 

-&-&-&-

                                                                             Cathy, le 26 Novembre 2013 ©

Je vais reprendre doucement le chemin de vos blogs.

Grand merci à celles et à ceux qui me sont restés fidèles malgré mon absence.

Merci également pour vos mails et vos souhaits le jour de la Ste Catherine.

J’y suis très sensible et vais tenter de revenir à la poésie, que j’ai un peu perdue suite à l’agression que j’avais relatée ici.

Amitiés à toutes et à tous.

(Illustration : photo prise par mon mari ce week-end au bois de la Cambre – Bruxelles)  

 

 livre coffret cb

 

 

  

RIMES CLANDESTINES

 

Acceptant de loger, rimes en mon esprit,

Elles ont déposé, dans mon humble logis,

Un premier pied qui a, appelé tous les autres,

Dénués de scrupules, sans complexe ils se vautrent.

 

J’en suis à m’écarter, pour leur céder la place,

Larges sont mes idées, leur suite sans palace,

Accueille douze pieds, devenus clandestins,

Charité bienvenue, pour ces alexandrins.

 

Lorsque je leur demande, de se fixer ailleurs,

Ils répondent ensemble, « nous vivons tous en chœur »,

Se déconsolider, jamais ils ne le peuvent,

Et pour cette raison, en poèmes se meuvent.

 

-&-&-&-

                                                       Cathy, le 12 Novembre 2013 ©

 

 

 

 

 

 

INTEMPORELLE DANSE

 

Ma plume se redresse, et debout sur la pointe,

Cherche son équilibre, en maîtrisant un pied,

Qui ne veut s’aligner, n’étant pas initié,

A la constitution, de deux rimes conjointes.

 

Je l’ai alors parée, d’un vaporeux jupon,

Revêtue de ce voile, elle s’est allégée,

Reprenant confiance, elle n’a négligé,

Aucune de mes notes, dont elle avait le ton.

 

Concentrée, plus tonique, elle a franchi le pas,

S’élançant sur ma page, en un rythme moins lent,

Les pieds ont enchaîné, la valse à douze temps,

Pour des alexandrins, qui ne la quittent pas.

 

C’est ainsi que ma plume, est devenue danseuse,

Animée par les sons, opus intemporel,

Solfège de mes jours, au tempo éternel,

Marqué par la douceur, de ma muse charmeuse.

 

-&-&-&-

                                                             Cathy, le 4 Août 2013 ©

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog