Nostalgie

 

 

                                En me promenant sur la toile, j’ai trouvé ces quelques citations qui m’ont beaucoup plus.

Ris et tout le monde rira avec toi, pleure et tu seras le seul à pleurer.

La liberté, c’est de pouvoir choisir celui dont on sera l’esclave.-

                                                                                                                                                 Jeanne Moreau

Un poète est un rossignol qui, assis dans l’obscurité, chante pour égayer de doux sons sa propre solitude.-

                                                                                                                      Percy Bysshe Shelley

     La solitude est si douce, peuplée de la pensée de ce qu’on adore; l’absent est toujours présent aux yeux de la personne qui l’aime.-

                                                                                                                                           Romain de Bierzynski

                                                                                    La solitude, c’est là où j’habitais avant d’emménager dans ta vie. –

Mazouz Hacène

Il ne faut pas oublier que le corps dépérit, que les amis meurent, que tous vous oublient, que la fin est solitude. Pas oublier non plus que ces vieux ont été jeunes, que le temps d’une vie est dérisoire, qu’on a vingt ans un jour et quatre-vingt le lendemain. –

Muriel Barbery

      La nuit paraît courte dans le plaisir, les veilles semblent longues dans la solitude.- 

Proverbe chinois

La dépression n’est pas une faiblesse, c’est une pathologie reconnue et le suicide est sa complication majeure favorisé par La solitude.- Mazouz Hacène

Cathy

LES YEUX

 

Quel que soit leur reflet, quelle qu’en soit la couleur,

Ils parlent un langage qui transperce le cœur,

Quand un visage est triste, il leur vient une larme,

Cherchant apaisement, dans l’autre et son regard,

 

Lorsqu’ils sont ennuyés, c’est la timidité,

Qui vient les envahir, comme pour un péché,

Le regard s’assombrit, quand il ya colère,

Et tout noir il devient, faisant poindre un éclair.

 

Ils frémissent et oscillent, envahis par la peur,

Même si ce n’est rien, ou s’il s’agit d’un leurre,

Ils sont comme un soleil, lorsque vient la gaieté,

Ils brillent et ils se plissent, dans un bel aparté.

 

Les yeux peuvent sans mot parler tous les langages,

Cela ne varie pas selon les personnages,

Si nous sommes sensibles à ce qu’ils veulent dire,

Nous pouvons aisément, alors le découvrir.

-Cathy 2014-

 

Voici un poème écrit par Soon  (Editions Melonic) qui m’a aimablement autorisé à vous le faire connaître :

 

Ma vie est comme l’eau
Elle ruisselle dans le temps
Elle rencontre des obstacles
Comme des rochers dans l’eau

Ma vie est bleue
Elle veut ressembler à un ciel sans nuages
Un ciel rempli d’espoir et non de rage
Ma vie est comme l’eau, elle est bleue

Ma vie suit son chemin
Sans me poser de questions
J’avance sur ma route
Sans regarder derrière moi

Ma vie a vécu tellement d’histoire
Que je ne peux me souvenir de tout
De mon enfance à maintenant
Et les obstacles seront toujours là

Sinon ma vie serait trop facile
Voilà ce que j’avais à dire
Maintenant je suis là
A t’attendre toi mon futur

je sais que tu viendras
Je sais tout de toi
Je sais que tu es l’opposé de la vie rose
Dont je rêvais

Ma vie est partie avec toi
Le jour où tu m’as enlevé
L’être le plus cher dans ma vie
L’être qui resplendissait mon univers

L’univers dont elle était la seule à comprendre
Je suis là dans mon fauteuil
Je t’attends, j’attends ce moment depuis si longtemps
Et personne ne comprends ma tristesse

Ma vie était comme l’eau
Elle était bleue comme le ciel
Avant cette disparition
Elle était douce et pleine de gaieté

 

 

L’ÂME D’UN PRESSOIR

 

En admirant les fleurs, vous passez près de moi,

Mais il est peu fréquent, qu’émane de vos voix,

Une interrogation, suis-je donc invisible ?

Retraité maintenant, je me sens peu crédible.

 

Vous n’imaginez pas combien, sur moi, les mains,

S’activaient en leur temps, pour produire ce vin,

Velouté, onctueux, racé ou plus moelleux,

Qui ne lasse jamais vos palais amoureux.

 

Les hommes de la terre, après avoir cueilli,

Les grappes de raisin, avec leur cœur aussi,

Venaient me les offrir, me parlant tendrement,

Je les remerciais, m’affairant ardemment.  

 

Ils évoquaient si bien, les multiples cépages,

Avec des mots choisis, dont j’ai gardé « l’image »,

Avec eux j’ai œuvré, tant d’heures chaque jour,

Ils m’ont exposé là et m’honorent toujours.

 

-&-&-&-

                                                            Cathy, le 10 Septembre 2014 ©

Pour la communauté « Les Passeurs de mots » sur le thème des vendanges.

(Illustration : photo proposée par « EvaJoe »)

 

 

 

 

 

 

ravineasy4

 

 

L’EGERIE DE MA PLUME

 

S’étiolent tous mes mots, comme l’effritement,

D’un mur où je puisais, ressources bienfaitrices,

Mais passent les saisons, laissant des cicatrices,

Sur mon puits de verdure, et son vide naissant.

 

J’étais seule, je crois, à lire en son feuillage,

A entendre sa voix, en connaître le sens,

Il était mon ami, et jamais une offense,

N’était née de son cœur, au sublime langage.

 

L’automne a eu raison, d’un lieu intarissable,

Perdant de sa superbe, accusant aujourd’hui,

Le temps d’avoir volé, ce qui faisait de lui,

L’égérie de ma plume, aujourd’hui vulnérable.

 

-&-&-&-

                                                         Cathy, le 10 Novembre 2013 ©

(J’évoque ici les arbres que je vois depuis mon bureau)

 

 

 

 

 

 

 

LA CITADELLE DE NAMUR

 

Là où deux longs cours d’eau, ne constituent plus qu’un,

Nous avons exploré, un lieu, main dans la main,

Symbiose totale, et ton émotion,

A envahi mon cœur, parfaite cohésion.

 

A Namur nous avons, comme cet affluent,

Relié nos pensées, face à un monument,

Imposante bâtisse, immense citadelle,

Qui a marqué ta vie, sans jeunesse rebelle.

 

Ancienne caserne, où tu fus initié,

Aux manœuvres qu’avant, encore on imposait,

Tu fus incorporé, aux « para-commandos »,

Pour t’en aller ensuite, opérer au Congo.

 

Si la Sambre et la Meuse, amants indissociables,

Ont uni leurs esprits, des heures mémorables,

Avec toi, j’ai vécues, en lisant dans tes yeux,

Immense nostalgie, d’un passé précieux.

 

-&-&-&-

                               Cathy, le 11 Août 2013 ©

              (photo de Jean-Pol Grandmont-extraite de Wikipédia)

fillegrenier

 

DOUCEUR D’UN FRISSON

 

Les endroits poussiéreux, ne sont pas mes amis,

Mon esprit, cependant, se sent en harmonie,

En totale symbiose avec ce que dégage,

Une pièce où, enfant, je faisais des voyages.

 

Mon imagination, ses ailes déployait,

Dans ces sombres endroits, où « vivaient » empilés,

Les objets, les images et les vieilles photos,

Même les araignées me semblaient un cadeau.

 

J’y voyais mes ancêtres et des livres anciens,

Que d’heures j’ai passées et l’âme je retiens,

De cette basse pièce, en haut d’une maison,

Grenier m’a procuré d’agréables frissons.

 

-&-&-&-

 

                                                                                                                                                 Cathy, le 21 Janvier 2013 ©

amour et sang

 

LA LANGUE DE MOLIERE

 

Où sont les déliés, qu’écrivaient au tableau,

Des anciennes écoles, tous nos instituteurs,

Consonnes et voyelles, nous récitions en chœur,

Apprenant l’alphabet, bien avant tous les mots.

 

Parcourant son chemin, pas à pas, notre esprit,

Ingérait la grammaire, aux multiples nuances,

De la conjugaison, nous ignorions la chance,

D’avoir à en saisir, les aspects infinis.

 

C’est grâce à tout cela, que nous savons écrire,

En prenant autrefois, le temps d’apprendre à lire,

Chaque chose en son temps, pour un bon résultat.

 

Je loue cette méthode, aujourd’hui oubliée,

Celle qu’on dit « globale », a entaché cela,

La langue de Molière, est bien disgraciée.

 

-&-&-&-

 

                                                       Cathy, le 9 Décembre 2012  ©

AméridienneCorinne

 

RIMES SANS LUMIERE

 

En ce mois de Novembre, crépuscule s’abat,

Comme un coup de semonce, l’obscurité totale,

Vient clore la journée, et les heures bien pâles,

N’ont pas vu le soleil, il ne se lève pas.

 

S’annonce longue nuit, qui apparaît déjà,

Elle ne songe pas, aux lumières vitales,

Et son noir absolu, de manière fatale,

Par la tombée du jour, me surprend de ce pas.

 

Je n’aime pas l’hiver, aux heures raccourcies,

Sous le froid de Novembre, trop souvent je frémis,

Et si ma page blanche, me procure la fièvre,

 

C’est qu’elle me réchauffe, en m’offrant sa surface,

Sans porter sur mes rimes, en ce temps, plutôt mièvres,

Le regard aussi noir, de ce jour qui trépasse.

 

-&-&-&-

 

                                                                      Cathy, le 16 Novembre 2012 ©

                                                              (Merci à Corinne « Cronin » pour cette illustration)

mervaguescb

 

INTIME CONVICTION

 

J’attends sur une digue, les yeux cherchant au loin,

Le doux tressaillement, d’un petit air marin,

Me manquent les frissons, autant que les embruns,

L’étendue de la mer, n’entend pas mon besoin.

 

Depuis que l’océan, dès mon premier regard,

A soulevé mon cœur, magiquement conquis,

J’ai beau chercher ailleurs, vagues n’ont plus de vie,

L’absence de ressacs, accentue mon cafard.

 

J’ai l’esprit à l’Ouest, là où sont les rochers,

Là où je me ressource, où voguent mes pensées,

Pansements de mon âme, vous êtes devenues,

 

Pointes du Finistère, aux multiples splendeurs,

C’est vous en la Bretagne, qui m’avez convaincue,

Là où finit la terre, commence mon bonheur.

 

-&-&-&-

 

                                                                    Cathy, le 28 Août 2012 ©

Absente lundi et ce mardi, je n’ai pu visiter vos blogs, ni répondre à vos agréables commentaires. 

Avant mes obligations d’aujourd’hui, j’ai profité des rayons du soleil de lundi pour me rendre à la mer… Mais je n’y ai pas retrouvé le charme de la Bretagne, où je passerai quinze jours fin Septembre. Ce poème est donc bien « l’illustration » de mon ressenti. 

Je vous lirai mercredi et répondrai à tous vos messages, dont je vous remercie.

Amitiés à toutes et à tous.

Cathy.

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

« L’art de vivre » – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog