Les effets du temps

 

 

                                En me promenant sur la toile, j’ai trouvé ces quelques citations qui m’ont beaucoup plus.

Ris et tout le monde rira avec toi, pleure et tu seras le seul à pleurer.

La liberté, c’est de pouvoir choisir celui dont on sera l’esclave.-

                                                                                                                                                 Jeanne Moreau

Un poète est un rossignol qui, assis dans l’obscurité, chante pour égayer de doux sons sa propre solitude.-

                                                                                                                      Percy Bysshe Shelley

     La solitude est si douce, peuplée de la pensée de ce qu’on adore; l’absent est toujours présent aux yeux de la personne qui l’aime.-

                                                                                                                                           Romain de Bierzynski

                                                                                    La solitude, c’est là où j’habitais avant d’emménager dans ta vie. –

Mazouz Hacène

Il ne faut pas oublier que le corps dépérit, que les amis meurent, que tous vous oublient, que la fin est solitude. Pas oublier non plus que ces vieux ont été jeunes, que le temps d’une vie est dérisoire, qu’on a vingt ans un jour et quatre-vingt le lendemain. –

Muriel Barbery

      La nuit paraît courte dans le plaisir, les veilles semblent longues dans la solitude.- 

Proverbe chinois

La dépression n’est pas une faiblesse, c’est une pathologie reconnue et le suicide est sa complication majeure favorisé par La solitude.- Mazouz Hacène

imagesWN2A6UOS

Je ne vous remercierai jamais assez

Pour tous les très touchants commentaires

Déposés par vous ses amis(ies) sur ce blog.

N’arrivant pas à la cheville de Cathy,

Je vous copie un poème de Henry Scott-Holland.

Je ne vous oublie pas et vous remercie encore énormément

Pour toutes les pensées et prières que vous avez faites pour elle.

-Maximilien-

“Je suis juste de l’autre côté du chemin”
– Henry Scott-Holland

 

La mort n’est rien,

Je suis seulement passé, dans la pièce à côté.

Je suis moi. Vous êtes vous.

Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

 

Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,

parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.

N’employez pas un ton différent,

Ne prenez pas un air solennel ou triste.

Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

 

Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

 

Que mon nom soit prononcé à la maison

Comme il l’a toujours été,

Sans emphase d’aucune sorte,

Sans une trace d’ombre.

 

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.

Le fil n’est pas coupé.

Pourquoi serais-je hors de vos pensées,

Simplement parce que je suis hors de votre vue ?

Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

 

Vous voyez, tout est bien.

 

 Ce poème est souvent attribué à Saint Augustin.

 

 

 

FACE-À-FACE

(Sonnet)

 

 J’ai largué mes pensées au fond d’une rivière,

N’ayant pour seuls témoins que de frêles roseaux,

Apaisé, mon esprit, entendit à nouveau,

Les bruissements de l’eau, telle voix familière.

 

Enfin, je retrouvais confiance perdue,

Percevant chaque son et le chant des oiseaux,

Comme le violon offre ses trémolos,

Bercements enivrants, quiétude absolue.

 

De l’imparfait présent, effacer toute trace,

Oublier le passé, oser le face-à-face,

Avec un avenir meilleur et plein d’espoirs,

 

Il suffit de larguer au fond d’une rivière,

Ces nombreuses idées qui naissent dans le soir,

Accepter autre voie beaucoup moins familière.

 

-&-&-&-

                                                    Cathy, le 28 Mai 2015 ©

 

 

 

 

 

CHANSONS DANS LE VENT

 

Tout comme les oiseaux, chansons volent aussi,

Dans un ciel nuageux, qui cache leurs paroles,

L’agréable refrain, vêtu du plus beau rôle,

Par le vent emporté, s’est noyé sous la pluie.

 

Certaines mélodies, souvent chantées en chœur,

Charme perdent ainsi, deviennent désuètes,

Leur sens est oublié et les voici muettes,

Après avoir longtemps suscité le bonheur.

 

Mais elle sont happées, Eole fait sa loi,

Il est comme l’amour qui oublie quelquefois,

Non seulement les mots, mais le plus court chemin,

 

Pour éviter aux cœurs d’entrer dans une impasse,

Où règne le silence, où aucun lendemain,

Ne pourra retrouver paroles qui trépassent.

 

-&-&-&-

                                                                  Cathy, le 12 Avril 2015 ©

 

 

 

 

 

 

ONIRIQUE VISION

(Sonnet)

 

Lorsque je t’ai croisé, matinée estivale,

J’avais seize ans à peine et toi quarante six,

Ta destination, là où ne se tarissent,

Nombreux verres emplis, cette fois fut fatale.

 

Que n’ai-je regretté notre ultime « au revoir »,

Les ailes de ton âme emportant tes douleurs,

Celles dont tu taisais les terribles couleurs,

Je les avais perçues, sans doute un peu trop tard.

 

Mais il y a trois jours, onirique vision,

Printemps souhaitait-il, qu’enfin nous nous croisions ?

Vers toi je suis venue, je t’ai revu vivant,

 

De ce « bonjour Papa » et de nos embrassades,

Je garde souvenir, d’un rêve assez troublant,

D’où rejaillit l’espoir, cœur battant la chamade.

 

-&-&-&-

                                                                   Cathy, le 23 Mars 2015 ©

 

 

 

 

 

 

[youtube]http://youtu.be/QdSnFbWnwTo[/youtube] 

 

  FÉVRIER DE CETTE ANNÉE LÀ

 

Honorer Février, sans user d’acrostiche,

Tout en utilisant des rimes dites « riches »,

Evitant, malgré tout, les allitérations,

Seul, poète-chanteur peut en trouver le ton.

 

Evoquer mois d’hiver, décrypter son langage,

Quand le calendrier tourne encor’ une page,

Aurait été banal, ou source de redites,

À plus douce rengaine, ici je vous invite.

 

De son anniversaire, en relatant l’Histoire,

Il parle et tous ses mots, j’ai toujours en mémoire,

Sans jamais me quitter, depuis l’adolescence,

LE FORESTIER, pour moi, ce fut la providence.

 

-&-&-&-

                                                                 Cathy, le 1er Février 2015 ©

 

 

 

 

 

 

LE MOIS DES RÉSOLUTIONS

 

Coule mois de janvier, viennent résolutions,

D’aucuns en font celui d’âpres décisions,

D’autres veulent y voir, l’année du changement,

Et s’engagent enfin pour un ressourcement.

 

Poètes par exemple, ainsi vont décider,

D’entrer dans une salle et faire corps bouger,

A longueur de journée, l’esprit en gymnastique,

Aux neurones convient, mais ne rend élastiques,

 

Muscles ankylosés ou jambes engourdies,

Les rimes c’est très bien, mais cela n’assouplit,

Que mémoire des mots, les circonvolutions,

Rien de mieux que stretching et relaxation.

 

Cette disposition, j’ai prise récemment,

Sur l’avis d’une amie, son équipe intégrant,

Car si la poésie me vient en solitaire,

A plusieurs l’on peut mieux étirements parfaire.

 

-&-&-&-

                                                   Cathy, le 12 Janvier 2015 ©

 

 

 

 

 

 

LE LIVRE DE LA VIE

 

Au gré, au fil du temps, on en tourne les pages,

Au gré, au fil des ans, on apprend davantage,

On le tient dans la main, mais on ne le sait pas,

Il mène vers demain, on ne le comprend pas.

 

Il contient des trésors, cachés et précieux,

Nichés sur un chemin, aux côtés broussailleux,

On dévore ses mots, mais parfois l’on recule,

Puis arrive le temps des petites ridules.

 

Pages sont écornées, des plus mauvais moments,

Comme si l’on devait retenir ces instants,

Sans laisser autre place au creux de la mémoire,

Il ne devient alors qu’un bien triste grimoire.

 

A l’inverse, il nous faut parcourir les chapitres,

Nous donner le moyen de découvrir les titres,

Dont la sonorité semblera gracieuse,

Positive surtout, pour l’âme radieuse.

 

Il n’est pas réservé, pour cela à l’élite,

C’est un présent gratuit et chacun le mérite,

Mes vœux j’y ai placés, pour cette année nouvelle,

Afin que dans vos yeux, brille flamme éternelle.

 

-&-&-&-

                                                  Cathy, le 30 Décembre 2014 ©

Comme beaucoup je serai peu présente sur les blogs pour les fêtes de l’an nouveau. Recevez donc ici, en poème, mes vœux très sincères pour 2015. Que cette année vous apporte tout ce que vous en attendez et que ces fêtes se déroulent au mieux de vos espérances ! Soyez assurés de mon amitié et de mes meilleures pensées, humblement déposées sur ce « Livre de la vie ». 

Joyeuses fêtes à tous !

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

L’ÉPINE DE LA ROSE

 

La vie n’est pas un jeu, mais source de leçons,

Elle blesse souvent, laissant des ecchymoses,

Sur sensibles esprits, comme épines de rose,

De la reine des fleurs, deviennent aiguillons.

 

Signature elle appose, sans se soucier guère,

Des nobles sentiments qui agitent deux cœurs,

D’une ardente passion, se veut elle vainqueur,

En y semant le trouble et trop lourde atmosphère.

 

Mais il en faut du temps, pour admettre le sens,

Des messages passés, d’une étrange façon,

Comme deux musiciens, placés au diapason,

Des notes de la vie, nous avons pris conscience.

 

L’épine de la rose est dans les habitudes,

Celles du quotidien ont blessé notre amour,

Onze années pour enfin, comprendre que toujours,

Nos cœurs sont en osmose, hors de la servitude.

 

-&-&-&-

                                                               Cathy, le 23 Novembre 2014 ©

 

 

 

 

 

 

 

INAUDIBLES QUESTIONS

 

De la roue de la vie et son lot de surprises,

Elle est en ce moment, sous le joug et l’emprise,

Renaître maintenant, comme coquille casse,

Sur souffrances passées, ainsi faire l’impasse.

 

Aurait-elle vraiment, tout idéalisé,

Au point d’en oublier, autre réalité ?

Comprendre seulement, qu’il y a sur la terre,

Autres styles, autres lieux, sans être réfractaire,

 

A l’insistant regard, qui cherche son sourire,

Où elle voit le mal, alors qu’il veut guérir,

Une béante plaie, son inaudible voix,

Et si rien n’est parfait, mais qu’importe, ma foi !

 

Cesser de se poser, multiples questions,

Elle cherche la clé, pour une acceptation,

Du chemin qui se trace, qu’elle n’a pas cherché,

Face à elle venu, tel un tapis placé.

 

-&-&-&-

                                                         Cathy, le 13 Novembre 2014 ©

 

 

 

 

 

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

« L’art de vivre » – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog