Amour et poésie

 

amour0061[1]

 

DIAMANT DE VALEUR

 

Pierre bien précieuse,

M’avait été offerte,

Circonstances curieuses,

Dont je me suis ouverte,

 

Uniquement à ceux,

Qui la trouvèrent belle,

Un cadeau merveilleux,

Lorsque je songe à “Elle”.

 

« Elle », c’est cette femme,

Dont je fus belle-fille,

Au moment où la flamme,

Me lia à son fils.

 

J’avais choisi ma bague,

Modeste, mais à mon goût,

Ne voulant pas de vague,

Fiançailles, c’est tout.

 

Mais quelques jours après,

Cette femme me dit :

« Nous allons retourner,

Dans la bijouterie ».

 

Je ne comprenais pas,

Aussitôt j’imagine,

Que j’ai dépassé là,

Le budget d’origine.

 

    Son explication,

Surpassa largement,

    L’imagination,

Ce fut bien étonnant.

 

« De mes trois belles-filles,

A toi seule je veux,

Offrir pierre qui brille,

De plus de mille feux ».

 

Cette femme j’aimais,

Nous étions complices,

Mais loin d’imaginer,

Qu’en « me donnant » son fils,

 

Elle déciderait,

De me faire l’honneur,

D’un cadeau qui serait,

Toujours là, dans mon cœur.

 

Valeur de ce diamant,

Dépasse tous les prix,

Cette « Belle-Maman »,

A cet instant m’offrit,

 

Pratiquement son cœur,

Jamais je n’oublierai,

Cet instant de bonheur,

D’un amour partagé.

 

Maladie l’emporta,

Bien des années après,

Alzheimer la guetta,

Je m’en suis occupée.

 

La fin de cette histoire,

Je n’exposerai point,

Me reste cet espoir,

Qu’elle me voie de loin,

 

En ne pensant qu’à elle,

Diamant j’ai gardé,

Cette pierre éternelle,

Sur mon cou est posée.

 

-§-§-§-

 

                                                    Cathy, le 4 Mai 2010  ©

 

J’avais écrit ce poème après le décès de mon ex-Belle-Mère que j’aimais énormément… J’attachais à ce bijou une valeur sentimentale inestimable… Il m’a été volé dans le récent cambriolage… Rien ne le remplacera jamais. J’ai replacé cet écrit car certains m’ont demandé, ici, ce que j’avais perdu de plus important…

Ce poème et mes réponses aux commentaires de 2010 sont suffisamment “parlants” je crois. 

 

maincoeurmarie

L’ENIGME DE L’AMOUR

 

La ligne d’horizon, sur laquelle commence,

Chemin que l’on emprunte, d’un pas peu assuré,

Est celui que la vie, peut parfois imposer,

L’on y sème cailloux, la trace d’une errance.

 

Indubitablement, messagers du destin,

Marques indélébiles, de nos anciens tourments,

Mais pages à tourner, paradoxalement,

La révélation, d’un tout autre « demain ».

 

Accepter de poursuivre, ce chemin continu,

Lorsque deux volontés, s’unissent et y croient,

Les cailloux ramassés, montreront autre voie,

Mais par des mains unies, qui se croyaient perdues.

 

Comme des hiéroglyphes, l’énigme de l’amour,

Doit être décryptée, mais réclame du temps,

Dialogue surtout, sans futiles serments,

Et sans fausses promesses, pour qu’il dure toujours.

 

-&-&-&-

 

                                                                                    Cathy, le 26 Juin 2012 ©

 

cadrevoluptéMarie 

LE MESSAGE DE LA VIE

 

Toujours elle a besoin, d’instants de solitude,

Offrant à son esprit, cette béatitude,

Dont l’âme poétique, se nourrit chaque jour,

Mais dans l’isolement, que devient un amour ?

 

Cette réflexion, l’a menée vers un puits,

Seule dans cet endroit, elle veut aujourd’hui,

Déposer ses pensées, ses secrets, ses espoirs,

Et retrouver aussi, douceur de chaque soir.

 

Elle croit à cette œuvre, que peut faire le temps,

Qui remet en nos mains, le livre des serments,

Ceux écrits par deux cœurs, ouvrant nouvelle page,

Remerciant la vie, pour son si beau message.

 

-&-&-&-

 

                                                                    Cathy, le 12 Juin 2012 ©

chambremarie

 

 

PENSEES CREPUSCULAIRES

 

Douceur du crépuscule, t’entraîne vers des songes,

Sans que Morphée pourtant, dans le sommeil te plonge,

Cette douce déesse, n’est pas ta confidente,

En ce soir de printemps, tu te sens différente.

 

Ta fidèle coiffeuse, tous tes secrets reçoit,

Et si ton cœur se tait, tes yeux parlent pour toi,

Ton corps brûle d’amour, pour celui qui viendra,

Te serrer, te chérir, alors tu t’offriras.

 

Comme femme comblée, la beauté tu honores,

De vêtements de soie, tu as paré ton corps,

En songeant à celui, qui enflamme ton cœur,

De ce feu jaillira, dans vos yeux la lueur.

 

-&-&-&-

 

                                                                          Cathy, le 25 Mai 2012 ©

Cette illustration m’a été adressée par Marie (fidèle lectrice de mon blog), elle m’a inspiré ce poème.

 

dm6s1gbx[1]

 

LA VOIE DU LENDEMAIN

 

Si j’avais à te dire, ce qui emplit mon cœur,

Ce serait moins facile, que d’aligner ces mots,

En textes poétiques, où parfois la noirceur,

Guide ma plume agile, hantée par tous mes maux.

 

Je serais laconique, alors que j’aimerais,

Parler facilement, enchanter ton oreille,

De beaux et longs serments, que je t’exprimerais,

Si l’on ne m’avait pas, caché tant de merveilles.

 

    Douces expressions, de nobles sentiments,

On ne m’a pas ouvert, assez souvent je crois,

Ce guide de l’amour, où peut lire l’enfant,

    Tendres lignes voilées, trop longtemps autrefois.

 

Il faut alors du temps, pour apprendre à aimer,

Et l’on suit des chemins, quelquefois hasardeux,

On emprunte des routes, sans les continuer,

Pour trouver bonne voie, important d’être deux.

 

Deux êtres romantiques, dont le coeur plein d’espoir,

Décident de la suivre, sans attendre demain,

En laissant de côté, chimériques histoires,

Il y a sur la terre, tant de beaux lendemains.

 

-§-§-§-

                                                                          Cathy ©

 

 ombreviolonmarie

 

LES ECHOS DE MON COEUR

 

Ce soir mon cœur déborde,

Je ne puis plus longtemps,

Retenir cette horde,

De pensées m’étreignant,

Douces heures passées,

Maintenant souvenirs,

Nostalgie insensée,

D’un esprit qui chavire.

 

J’entends la symphonie,

De ces mots échangés,

Je ressens la magie,

De ce temps partagé,

Si l’ombre de moi-même,

Derrière moi je vois,

A travers ce poème,

Je ne pense qu’à toi.

 

Rimes mélodieuses,

J’ai tenté de t’écrire,

Musique harmonieuse,

Je te laisse choisir,

Accompagnant mes vers,

Evoquant  un amour,

Baignant dans l’atmosphère,

Du doux mot qu’est « toujours ».

 

-&-&-&-

 

                                                                             Cathy, le 11 Mars 2012 ©

 cielrosemd2

LES EFFETS DU TEMPS

 

Nuages s’amoncellent, comme quand le volcan,

Après l’éruption, trop fatigué s’éteint,

Une épaisse fumée, s’élevant au lointain,

Prend couleur de l’ébène, s’impose fièrement.

 

Cet arbre menacé, que l’on croyait pourtant,

Si fort et si solide, s’est soumis un matin,

Il a baissé les branches, après avoir en vain,

Démontré sa vigueur, aux caprices du temps.

 

Mais le souffle du vent, est venu se blottir,

En sa douce toison, faisant feuilles frémir,

Une rose lueur, a percé l’horizon,

 

Un tableau magistral, se dressa sous ses yeux,

Comme renaît l’espoir, au son d’un diapason,

    Qui vibre d’un amour, toujours plus merveilleux.

 

-&-&-&-

                                                                                    Cathy, le 9 Février 2012 ©

                                             (La photo est une oeuvre de Marine link ) 

 

mainsarcenciele4

 

SI L’AMOUR …

 

Si l’amour n’est pas loin, il laisse parfois place,

A d’insensés propos, aux reproches fugaces,

Marquant l’esprit au point, d’engendrer des blessures,

Si l’amour n’est pas loin, peut naître la rupture.

 

Si l’amour n’est pas loin, peut venir le pardon,

Pour ainsi reconnaître, que l’on n’a pas raison,

Comme torts sont souvent, partagés par deux cœurs,

Si l’amour n’est pas loin, se tairont les rancoeurs.

 

Si l’amour n’est pas loin, cessera le fracas,

Des mots qui s’entrechoquent, et qui sonnent le glas,

Comme coup de tonnerre, durant les nuits d’orage,

Si l’amour n’est pas loin, partiront les nuages.

 

Si l’amour n’est pas loin, la flamme qui brûlait,

Renaîtra de ses cendres, dans ces cœurs malmenés,

Qui, après, se diront, et ils n’auront pas tort,

Si l’amour n’est pas loin, alors il n’est pas mort.

 

-&-&-&-

 

                                                                 Cathy, le 30 Janvier 2012 ©

 

 fdmeb

A toutes les Mamans, ici,

J’offre ces vers comme cadeau,

Si vous connaissez  aujourd’hui,

Dans la voix, quelques tremolos,

Il vous reviendra dans la tête,

Ces heures souvent formidables,

Instants de joie, moments de fête,

Face à cet enfant adorable.

 

Ces heures d’intense émotion,

Celles de cet accouchement,

J’en ai  l’intime conviction,

Peuplent l’esprit assurément,

Un enfant tenu sur le cœur,

Quand il poussa son premier cri,

Est pour notre plus grand bonheur,

Belle expérience de la vie.

 

-§-§-§-

 

                                                             Cathy ©

 

IMGP7090 IMGP7091

 

NOS MERVEILLEUX ECHANGES

 

 

Te voilà maintenant, mon doux et beau trésor,

T’adaptant peu à peu à ton autre décor,

Regard qui me séduit, et visage rieur,

Tu sembles apprécier, ton nouvel intérieur.

 

Après ma courte absence, je suis venue te voir,

Et tu m’as samedi, redonné tout espoir,

Celui que ton sourire, m’insuffle chaque fois,

Toi qui me mets l’esprit, et le coeur en émoi.

 

J’ai besoin de crier, plus fort tous mes “je t’aime”,

En m’aidant de ma plume, transformant en poèmes,

Nos merveilleux échanges, et précieux partages,

Cadeaux que je reçois, comprenant tes messages.

 

 

-§-§-§-

 

                                                       Cathy, le 23 Mai 2011 ©

 

Ce sont là les photos de Noah, qui a sept mois maintenant, prises samedi dans l’appartement où mon fils aîné vient d’emménager.

Présentation

  •  : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • Description : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.

Profil

  • Name : Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • À Propos : L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

 

Respect du droit d’auteur

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

“L’art de vivre” – Elisabeth Rosales

 

A celles et ceux qui souhaitent changer leur regard sur la vie, vaincre leurs "démons" et obtenir la clé pour accéder à la sérénité, je donne rendez-vous sur le site d'Elisabeth ROSALES http://ladv.biz/le-temps

 

Ses articles et le "retour" que vous en obtiendrez ne pourront que vous enrichir en tous domaines.

 

J'ai lu l'un de ses e-books intitulé "Croyances et alimentation". Si vous croyez maîtriser ce sujet vous sortirez surpris de votre lecture !

 

N'hésitez-pas à vous plonger au cœur de ses publications en la contactant directement, via son formulaire.

 

N'attendez pas plus longtemps et cliquez ici : http://ladv.biz/le-temps

 

Bien amicalement,

 

Cathy.

 

Visitez mon île

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre

Communauté

communaute les passeurs de mots

Plaisirs partagés

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

 

Etre prévenu (E) nouvel article

Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

Archives

Mes albums

Votez pour mon blog